C’est bien connu, lorsque l’on reçoit chez soi, ou qu’on est étiqueté comme étant le spécialiste cocktail… on a envie de faire plaisir à ses convives. Rien de plus normal bien entendu. Mais attention à ne pas terminer toute la soirée dans la cuisine à préparer des cocktails pendant que vos amis se dorent la pilule au salon ! C’est bien entendu le risque, surtout s’ils sont nombreux. Cet article est donc fait pour les p’tits gars qui souhaitent briller auprès de leurs potes avec des cocktails excellents tout en fournissant le minimum d’effort !

Les critères qui comptent pour faire des cocktails en quantité vite et bien !

Tous les barmen cocktails -ou mixologues !- le savent, pour tenir une soirée bien bondée, l’organisation est la pierre angulaire d’un service efficace. Pas besoin de faire des gestes dans tous les sens ou de shaker le plus vite, ce qui compte c’est d’avoir les bons produits, au bon endroit. On commence donc par :

Un espace de travail adéquat

Pas un bout de table basse situé au fond du salon bondé d’invités. Un plan de travail dans une cuisine reste le mieux. Un endroit suffisamment grand pour pouvoir y préparer punchs et cocktails, sirops et jus.

Deuxième critère qui vous permettra d’être efficace durant le service

Avoir un maximum de produits préparés en avance

 

préparation des ingrédients pour cocktails nombreux Colada

Port du bouc et de la moustache non obligatoire

 

Essayez d’avoir une idée précise du nombre d’invités potentiellement présents puis du nombre de cocktails qui vont être bus. Selon les recettes que vous sélectionnez, ayez une approximation de la quantité de jus et de sirops dont vous aurez besoin.

Pressez vos jus et faites vos sirops en avance ! Prévoyez large !

Il est plus simple de préparer un peu plus de jus de citron vert en avance plutôt que de se retrouver à court et de devoir en presser de nouveau en pleine soirée…

Avoir un maximum de glaçons

Ce sujet est sensible pour tous les barmen avec un minimum d’expérience… Pour faire la majorité des cocktails, vous aurez besoin de beaucoup de glaçons, comptez un bac à glaçons pour 1 voire 2 cocktails… Un sac de 2 kg vous permettra de faire environ 20 à 30 cocktails. Prévoyez large sur la glace… Pas de glaçons = Pas de cocktails. Les glaçons apportent entre autre le refroidissement du mélange ainsi que la dilution. Les deux sont voulus et bienvenus. Allez, un tips: Vous pouvez trouver des sacs de 2kg chez Nicolas pour un peu moins de 4€. Même chose chez picard avec ses sacs de 1kg pour moins de 2€. L’assurance d’une soirée réussie !

 

Beaucoup de glace pour les cocktails quand on est nombreux

Ice, Ice, Baby

 

On rencontrera toujours en soirée quelqu’un qui vous demandera de lui faire un cocktail tiède… ou encore cet ami qui avec 2 bacs à glaçons veut faire des cocktails pour 20 personnes…

On passe au dernier critère.

Effectuer un choix judicieux de cocktails !

Oubliez le Mojito cocktail, pourtant succulent lorsque bien réalisé, celui ci se réalise verre par verre et nécessite bien trop d’étapes pour avoir la motivation d’en faire 20 dans une soirée… n’essayez pas de le transformer en punch ou gloubiboulga du genre… La menthe infusera trop et rendra le cocktail amer et pas équilibré…

Voici un cocktail aussi légendaire que le Mojito qu’on vous recommande:  le Daïquiri cocktail, délicieux et qui peut se préparer 3 par 3 dans un grand shaker. Cocktail aussi simple à réaliser que : Ajoutez le rhum, Ajoutez le jus de citron vert, Ajoutez le sirop de sucre, Ajoutez les glaçons, Shakez 15 secondes, servez.

Colada a mis plus de temps a écrire cette phrase qu’il vous en faudra pour sortir 3 Daïquiris 😉

 

daiquiri-recipe-cocktail

Un petit Daïquiri au soleil ?

 

Pour les amateurs de gin, vous pouvez vous attaquer au Gin Sour ou son penchant encore plus rafraîchissant, le Gin Fizz, très simples à réaliser, 3 par 3 à nouveau, avec quelques centilitres de perrier à la fin pour mieux combattre la chaleur de l’été !

Les aficionados de whiskey pourront réaliser des Whiskey Sour, dans les mêmes proportions qu’un Daïquiri ou encore qu’un Gin Sour.

Vous serez également obligés de passer par les Moscow Mule, Dark n’ Stormy cocktails ou encore Cuba libre (de qualité) qui surprendront vos convives par leur simplicité de confection et leurs arômes délicats. Attention à n’utiliser que de la bonne ginger beer ou du bon Cola.

Si vous souhaitez sustenter les plus assoiffés, vous pouvez également vous lancer dans des grands bols de punch, qui tiendront occupés les plus rapides de la descente !

Dernier point, mais pas des moindres:

Utiliser des ingrédients de qualité !

Même s’il est tentant de se fournir en sirop industriel, en jus de citron « déjà pressé » -qui n’en est pas !- et en mauvais alcool en se disant que « bon, personne ne fera la différence », n’oubliez pas qu’il s’agit avant tout de se faire plaisir ! Entre une bonne bouteille de gin et une mauvaise bouteille de vodka, il n’y a parfois que 5€ de différence. Est-ce que ces cinq euros sont si importants qu’ils justifient de boire des élixirs de mauvais souvenirs toute la soirée ?

Sur ce, remontez-vous les manches vendredi prochain et bon courage ! Avec nos conseils vous devriez être déjà bien armés !