Deux camps s’affrontent ! Le Moscow Mule cocktail est arrivé bien après le Dark n Stormy, pour le dernier les ingrédients proviennent de la même contrée. On trouve sur internet des recettes faisant appel ou non au jus de citron vert. Voyons ici son incidence et donc ce que ça change concrètement dans le cocktail. Les deux utilisent la fameuse « ginger beer« , soda de plus en plus à la mode en territoire hexagonal

Introduction aux subtilités du citron vert

Moscow Mule, comme Dark n Stormy sont des cocktails très simples à réaliser et très appréciés dès l’arrivée des beaux jours. Certains amateurs les apprécieront sans citron vert, d’autres avec. Les deux font appel à de la ginger beer, un soda au gingembre fermenté naturellement par des levures. Ne pas confondre avec la Ginger Ale faisant appel à un sirop de gingembre, dilué et gazéifié (limonade au gingembre), souvent moins « piquant », moins intéressant pour ces cocktails.

Vous pouvez vous éclater à réaliser votre propre ginger beer, ce n’est pas très compliqué, vous trouverez le lien juste au dessus. Sinon, beaucoup de marques font correctement le boulot, elles sont également de mieux en mieux implantées dans nos « commerces de proximité », Fever Tree par exemple -essayez leur coca cola !-.

Dark n stormy cocktail packshot, rhum, ginger beer

Un bon Dark n’ Stormy cocktail

 

Citron or not Citron ?

Rien de mieux que de citer un autre cocktail similaire pour étayer son propos: Les deux cocktails utilisés pour l’article étant simple composés d’une base d’alcool et d’un « mixer », un diluant, un soda quoi.
Soit, voici le Cuba Libre Cocktail. Pour le « Cuba Libre » pour reprendre les propos de ce fameux Jeff « Beachbum » Berry, la question ne se pose pas… Le citron sauvant ici la boisson qui est sinon un « horrible mélange rhum coca »… Malgré l’acidité du Coca Cola, qui n’est plus à prouver, le citron vert parvient à lui apporter une pointe acidulée salvatrice.

Beachbum Berry mentionne que, même si le « Cuba Libre » n’était pas assumé par les barmen, ne le mettant pas au menu, ceux-ci le servaient à leurs clients en le « twistant » à leur manière. Certains « shakant » le cocktail -sans le coca cola- pour le rajouter en toute fin (sinon avec les bulles ça explose dans le shaker !).

Il dit également à juste titre -et l’article s’appuie sur ce propos- que le citron vert est salvateur dans le Cuba Libre, permettant au cocktail de passer d’un cocktail « viole-rencard » à un cocktail équilibré tropical. Tâchons de ne pas oublier le citron vert donc…

Packshot du moscow mule cocktail

Nous écrirons un futur article sur le « Cuba Libre »… SEO oblige, il faut bien draguer les brebis égarées pour les faire revenir dans le droit chemin !

Mais pour finir, est-ce que cette précaution -celle de l’ajout de citron vert, pour ceux qui ne suivent pas-, fortement recommandée, s’applique au Dark n’ Stormy, qui a rafraîchi des millions de personnes sur plusieurs générations ?

Recette du Moscow Mule Cocktail

 

Imprimer la recette
Moscow Mule cocktail
Un cocktail rafraîchissant dont la réputation n'est plus à faire. Très facile à réaliser, épicé et riche en goût.
Vodka et ginger beer dans le moscow mule cocktail
Portions
Ingrédients
Portions
Ingrédients
Vodka et ginger beer dans le moscow mule cocktail
Instructions
  1. Assemblez vos ingrédients directement au verre
    Packshot du moscow mule cocktail
  2. Décorez d'une petite rondelle de citron vert

Sur le Moscow Mule, l’incidence du citron est notable, agréable. Le citron n’est toutefois pas « incontournable », la vodka étant assez neutre en goût, la ginger beer prend le pas et vous offre un « soda amélioré » -comprendre alcoolisé-.

Mug moscow mule cocktail

Copper, copper everywhere !

Le Moscow Mule, ce cocktail traitre par excellence:

  • Prenez une vodka d’assez bonne qualité (sans goûts déviants): Wyborowa, Stoli par exemple.
  • Le citron et la ginger beer, vont masquer le peu de goût de la vodka, rendant le cocktail également extrêmement « rafraîchissant »… vous transportant par la même occasion au pas de course sur Drunklandia 

Mug givré du moscow mule cocktail

Dark n’ Stormy Recette :

 

  • 6 cl de rhum « dark »: Selon vos préférences vous pouvez partir pour des iles différentes, que ce soit Jamaique, guyane, barbades, trinité-et-tobago…
  • 9 cl de ginger beer
  • 1,5cl de jus de citron vert pressé.

Préparez directement au verre -highball- sur glace.

Photo du dark n stormy cocktail

Certains lui attribuent que le rhum Gosling’s de la Barbade, mais ce cher David Wondrich, qu’on ne cesse de citer, nous dit qu’il vous faut du rhum funky et ça fera le boulot

Sans citron vert:

Sur le Dark n’ Stormy, le côté puissant du rhum (ici un blend maison 3/4-1/4 de Appleton 8 ans Jamaique et de Plantation Overproof Trinidad) se heurte aux arômes épicés de la ginger beer -maison-. l’ensemble manque d’harmonie.

Après l’ajout du citron au cocktail

Le côté acidulé met tous les ingrédients dans le même sens, il n’y a plus du tout cette confrontation du départ, les arômes travaillent entre eux.

On pourrait conclure qu’il s’agit d’une affaire de goût et certains souhaiteront probablement retrouver la puissance du rhum et ses notes caractéristiques tout en ayant un long drink rafraîchissant, là où d’autres préféreront un équilibre.

De même, selon le choix du rhum, vous préférerez peut-être avec ou sans ajout de jus de citron vert -no pulco, por favor-.

Dark n stormy, photo, cocktail au rhum et au gingembre

Et vous, comment le préparez vous ?