Le Bluebird est le nouveau bar dans un quartier qui vit une croissance incroyable, coincé entre Charonne et Ledru Rollin. Coincé ? Non, placé habilement, il est la cerise sur le gâteau fait de petites adresses authentiques, d’un quartier chaleureux où l’on s’y sent bien.

Retrouvez l’équipe au 12 rue Saint-Bernard dans le XIe arrondissement !

Bluebird bar, nostalgie à la cool

 

L’équipe originelle du Moonshiner fait l’ouverture de ce nouvel établissement en association avec Liquid Corp, les petits gars qui tiennent le Moonshiner, le Louie Louie, le Rock n Roll Circus, le Kremlin… Autant dire qu’ils ont de l’expérience à revendre.

 

bluebird-bar-decoration

 

Le Moonshiner, ce bar speakeasy caché dans la chambre froide d’une pizzeria, à l’époque où le retour de la bonne pizza sur Paris n’était que fantasme ? Les pizzas étaient excellentes, les cocktails procuraient des feux d’artifices en bouche. L’audace des barmen, l’accessibilité des cocktails et la beauté du lieu avaient fait du Moonshiner, the place to be. Nous gardons un souvenir ému du premier Blood and Sand revisité que nous avons bu là bas, Whisky bien tourbé côtoyait jus de pamplemousse !

Quel bonheur de revoir Pasa & Danilo, rejoints par Pedro Martinez, qui est arrivé un peu plus tard au Moonshiner. Un trio solide et ça se voit et se goûte ! Les cocktails sont variés, pour tous les goûts, toutes les bourses.

La signature Liquid corp, le fumoir, que l’on retrouve au Dirty Dick -superbement décoré-, au moonshiner…

D’ailleurs en parlant de nostalgie, et toujours sur le thème du voyage, l’équipe nous gratifie d’une ambiance retro-californienne des années 50 de toute beauté. Jugez par vous-même.

 

bluebird-bar-aquarium

 

Les cocktails du Bluebird bar

L’alcool est de grande qualité, sourcé minutieusement, un attention toute particulière sur les cocktails au gin.

Mention spéciale aux cocktails faiblement alcoolisés mais riches en arômes.

Avec des cocktails historiques retravaillés ! Combien d’entre nous ont eu la chance de boire un vrai Clover Club cocktail bien exécuté ? Ou encore, avoir la surprise de voir un Tom Collins à la carte d’un vrai bar à cocktails ?

Que dire du Nutty cobbler cocktail qui se boit comme de l’eau, faiblement alcoolisé, l’accord noix de muscade et Fino (vin de Jerez) est subtil et envoutant.

Le Provencal Negroni pourrait être classé au patrimoine mondial de l’Unesco, en même temps avec un staff latin (2 italiens pour 1 espagnol, prochain titre de film de Klapisch) au possible, ne devait-on pas s’y attendre ?

tabourets-bluebird-bar

 

Bluebird Facebook