Le sirop de fruit de la passion peut facilement être emblématique de cette ère désuète du cocktail où ceux-ci sont bleus ou à étage. Il sera le plus souvent industriel, car bien souvent, seuls les bars à cocktails récents de la nouvelle vague s’embêtent à réaliser leurs sirops eux-mêmes.

Imprimer la recette
Le meilleur sirop de fruit de la passion au monde
Réalisez en 15 minutes un sirop de fruit de la passion authentique, riche en goût et délicieux.
fruits-passion-coupes
Portions
Ingrédients
Portions
Ingrédients
fruits-passion-coupes
Instructions
  1. Pour faire ce sirop il vous faut un couteau qui coupe bien, la coque des fruits de la passion est assez épaisse.
    materiel-sirop-passion
  2. Coupez les fruits de la passion en 2
    fruits-passion-coupes
  3. Prélevez les pépins et le jus des fruits de la passion. Utilisez une petite passoire pour séparer le jus des pépins.Conservez le jus à coté
    filtration-sirop-passion
  4. Pesez vos ingrédients, Sirop + eau. Assemblez les dans une casserole.Ajoutez les pepins
    sucre-sirop-passion
  5. Cuire le sirop en le faisant bouillir pendant 10 minutes afin d'extraire le goût des pépins.
    cuisson-sirop-passion
  6. Attendre que le sirop refroidisse, filtrez pour retirer les pépins. Puis assembler avec le jus des fruits de la passion que vous aviez mis de côté.Votre sirop est prêt à utilisation. Vous pouvez le conserver 2 semaines dans votre frigo
Notes

Le ratio fruit de la passion / eau / sucre est simple: C'est 1 fruit de la passion pour 70 gr de sucre pour 70 gr d'eau.

Découvrez pourquoi cette recette est la meilleure !

Un super sirop pour revisiter les classiques

 

Ce sirop est top tout simplement parce que c’est le sirop utilisé au Dirty Dick, ce bar tiki parisien que le monde nous envie. Où il règne une atmosphère cool et où les cocktails ne déçoivent jamais.

Vous pouvez être sûrs que leurs sirops marchent à tous les coups et ne sont au final vraiment pas difficiles à être préparés.

Que faire avec ce sirop ? Mettez le dans un Daïquiri tout simplement ou dans un Cognac Old Fashioned, il viendra renforcer les arômes de fruits exotiques souvent présents dans le cognac.

On est sympa, on vous donne les recettes !

Allez y tout de même mollo avec le sirop parce que bien qu’il soit plus acide qu’un sirop simple grâce au jus frais de passion ajouté en fin de préparation, il reste très sucré (type sirop riche 2:1) à cause de l’évaporation de l’eau pendant la cuisson.

 

Fashion Daïquiri

  • 6cl de rhum cubain ou d’un style s’approchant du cubain.
  • 3cl de jus de citron vert. Le daïquiri doit être bien acidulé.
  • 1cl de sirop de fruit de la passion

Au shaker, secouez 10 secondes, servez dans un verre à martini/coupette cocktail.

Vous souhaiterez pour ce cocktail un rhum léger, qui soit harmonieux avec les arômes subtils du sirop. Exit le rhum Jamaicain alors. Partez sur un Angostura White Butterfly ou un Plantation 3 stars. Bref un rhum élégant et frais, de mélasse ou de miel -essayez Botran blanc avec-.

 

Mango Tango à Angeac

  • 6cl de Cognac de qualité.
  • 1cl de sirop de fruit de la passion. Même moins si vous n’aimez pas votre Old Fashioned trop sucré.
  • 2 traits d’un bitter bien épicé pour réhausser la structure. Un angostura fera le travail, sinon un Teapot bitter de chez Dr. Adam Elmegirab -il sera content j’ai bien orthographié son nom #industryJoke-.

Directement au verre tumbler. Remplissez le de gros glaçons, ajoutez les 2 traits de bitter puis chacun des ingrédients, mélangez à la cuillère pendant une vingtaine de secondes.

On reste assez flou sur le cognac parce qu’ on ne veut pas tomber dans les travers de dire VS, VSOP ou XO ou encore millésimé, qui ne sont pas gages de qualité d’un produit. Un bon cognac à 15€ la bouteille nous n’en connaissons pas. Le cognac vaut son prix, prenez donc un Hine Selection -trouvable chez Nicolas- ou un Pierre Ferrand 1840 -trouvable un peu partout-, la référence des cocktails au cognac qui marchent. Vous en aurez pour environ 35 à 40€ la bouteille. Soit le prix d’un bon whisky de seigle, d’un bon rhum vieux ou encore d’un bon bourbon.